Ampli Cassette

Hier, j’ai appris qu’il est très facile de construire un petit ampli à pile à partir d’un vieux lecteur cassette portatif. Il se trouve que j’en avais un qui n’attendait qu’une occasion comme celle-ci pour servir à quelque chose. Je me suis donc lancé. Le résultat est assez bluffant.

Principe et réalisation

On fait difficilement plus simple : il suffit de dessouder les deux fils connectés à la tête de lecture du lecteur cassette, et les souder sur un jack. Le reste, c’est du détail.

La tête de lecture est le composant qui vient se placer contre la bande au milieu de la cassette. Il y a souvent un deuxième composant similaire sur le coté : la tête d’enregistrement (qui ne nous intéresse pas, pour le coup).

Pour faire le montage, il suffit donc de démonter le magnétophone, de dessouder les deux fils qui se trouvent derrière la tête de lecture, et de venir les souder sur une prise jack. Dans mon cas, j’ai pu réutiliser une prise mini-jack déjà présente, censée servir à brancher un micro.

Pour jouer, il ne reste plus qu’à presser PLAY pour mettre le contact, et c’est l’entrée jack qui sort amplifiée sur le haut-parleur.

Petite modification

J’ai profité d’avoir ouvert la bête pour retirer le moteur ainsi que quelques pièces mécaniques devenues inutiles par la même occasion. Ca me permet de limiter la consommation électrique à l’alimentation du circuit d’amplification, tout en allégeant l’appareil.

A l’usage …

Je n’ai pas encore eu le temps de beaucoup l’utiliser, mais j’y vois déjà plusieurs avantages. D’un point purement esthétique, l’ampli se marie très bien avec ma bidon blues guitar (un peu de pub pour l’ami qui l’a construite). De plus, la guitare n’ayant pas beaucoup de coffre, ca me fait une petite amplification que je peux facilement porter en bandoulière. Enfin, l’amplification sature quand on joue un peu fort, ce qui est du plus bel effet ! Une sorte de retour aux racines de la guitare saturée …